Les aspects astrologiques

Astrologie Humaniste : Les aspects astrologiques

Les aspects

Les aspects sont des relations entre les planètes.

Nous devons nous rappeler que les planètes tournent autour du Soleil, et qu’elles ne s’arrêtent jamais. Cela peut sembler être une évidence, pourtant, le simple fait de les visualiser, aujourd’hui en mouvement dans l’espace, peut aider à saisir la notion d’aspect.

Sur le thème un aspect est une « instruction » qui va définir comment relier les fonctions des deux planètes, et ce que la personne pourra faire par rapport à cet état de relation précis. Les aspects nous aident à comprendre comment faire face à certaines situations de la vie, et dans quelle phase d’un cycle nous sommes nés.

Un aspect n’est jamais « bon » ou « mauvais », « favorable » ou « défavorable », il est simplement une phase nécessaire du processus.

L’aspect planétaire est l’angle formé par les rayons des deux planètes se reliant à la Terre. En astrologie, on ne tient compte que de certains écarts angulaires, qui ont une signification particulière selon le moment du cycle.

Lorsqu’on observe deux planètes, quelles qu’elles soient, il y en a toujours une qui est plus rapide que l’autre.

Le cycle de leur relation va commencer lorsqu’elles se situent sur le même degré du zodiaque, il y a entre elles 0° d’écart, c’est une conjonction.

La planète la plus rapide va s’éloigner de la plus lente, jusqu’à en être éloignée de 180°, c’est le mi-point du cycle, l’opposition.

Ce premier hémicycle est croissant, la distance entre les deux planètes croît. La période croissante se rapporte à l’action.

Dans le second hémicycle, la planète la plus rapide va peu à peu se rapprocher de la plus lente. La distance entre les deux planètes décroît. Cette période se rapporte à la conscience.

Nous allons retrouver les mêmes aspects dans les deux hémicycles. Leur signification sera différente, selon qu’ils seront croissants ou décroissants.

hibou

Période croissante : ACTION

C’est la planète la plus lente qui mène, qui donne le ton. La plus rapide reste « sous ses ordres », elle est à son service.

0° Conjonction : C’est la libération d’une nouvelle énergie. La planète la plus rapide se charge de l’énergie de la plus lente. C’est une période de confusion, d’indifférenciation, de subjectivité. C’est la maison où se situe une conjonction qui va nous renseigner sur le type d’expérience où l’énergie pourra être libérée.

60° Sextile : Les planètes sont situées dans des signes de même polarité. Les fonctions sont liées de façon concrète, qui permet une activité pratique, d’organisation. Un sextile propose de tirer partie des opportunités qui se présentent d’elles-mêmes.

90° Carré : C’est le premier tournant du cycle, qui symbolise une coupure, une dé-cision. Le carré correspond à une crise d’action. On demande de s’engager, de prendre position, de faire face au monde avec courage. Faire plutôt que ne rien faire.

120° Trigone : Il représente la capacité d’utiliser les moyens qu’on a à notre disposition, de nous exprimer. Il y a une sorte de fascination et l’idéalisme dans le trigone. C’est un aspect qu’on peut ne jamais utiliser, tant il semble couler de source. Il demande d’agir avec patience et persévérance pour devenir productif.

150° Quinconce : C’est l’aspect de la dernière chance, qui demande une amélioration, l’utilisation d’une technique. Il donne un sentiment d’insatisfaction, ou une tendance à rejeter la faute sur les autres. C’est un moment de réajustement, de purification.

180° Opposition : Les deux planètes se font face. On doit faire face consciemment, avec objectivité aux expériences qui vont nous libérer. C’est un moment de repolarisation, il faut chercher à harmoniser les opposés, à trouver l’équilibre, le centre. Sinon, des tensions intérieures seront ressenties.

hibou

Période décroissante : CONSCIENCE

C’est la planète la plus rapide qui va donner le ton.

150° Quinconce : Il y a un élargissement du champ de compréhension, on doit accepter ce qui est, aller dans la relation sans question d’éthique ou de morale, se tourner vers l’extérieur.

120° Trigone : Travail de groupe, partage. On doit laisser tomber toutes les relations basées sur d’anciennes valeurs. On a besoin de comprendre les expériences du passé. C’est une ouverture de la conscience.

90° Carré : C’est une crise de conscience, au niveau de la compréhension et des valeurs. Il y a une nécessité de rompre avec les croyances anciennes. On doit se dépouiller du superflu. Il peut en résulter un sentiment de colère si on l’y arrive pas. C’est un moment de lutte contre nos habitudes.

60° Sextile : C’est une réorganisation de la conscience, on peut puiser dans des valeurs anciennes, pour affronter les problèmes présents, et se tourner vers le futur. C’est un moment de récapitulation, d’anticipation. On voit, on doit aider les autres, montrer le chemin.

0° Conjonction : La fin de cycle est un retour à la subjectivité, où l’on doit mourir au moindre pour renaître au plus grand.

Cycle des aspects

Aspects connus : involution – dévolution

 

Le calcul des aspects

Les aspects sont rarement exacts. On tolère un écart, nommé orbe, à l’intérieur duquel l’aspect est toujours actif.

Conjonction : de 8 à10° (selon la rapidité de la planète), jusqu’à 17 pour Soleil et Lune.

Sextile : 6° (de 54° à 66°)

Carré : 8° (de 82° à 98°)

Trigone : 8° (de 112° à 128°)

Quinconce : 2° maximum. (de 148 à 152°)

 

Etude de l’astrologie
Le zodiaque et les saisons
La croix et les éléments
Les 12 signes du zodiaque
Les maisons astrologiques
Les 12 maisons astrologiques
Système solaire et planètes
Les aspects astrologiques
Zodiaque et corps

 

Astrologie humaniste, les basesPour aller plus loin : la publication Astrologie Humaniste, les bases reprend et complète les informations données librement dans ces pages.