Quand le Nœud Sud rencontre Pluton et Saturne

Nœud Sud conjoint Pluton

Le 4 avril 2019 le Nœud Sud est passé en conjonction de Pluton à 23°03 Capricorne.

Une femme entre au couventL’image symbolique du 24e Capricorne est « Une femme entre au couvent ». La dominante : Dévouement total à un objectif transcendant. Rudhyar ajoute que l’objectif final est de parvenir à une grande sérénité.

Pour Marc Jones, le mot clé est consécration. Il précise : en positif le degré est le pouvoir irrésistible d’une véritable vision intérieure, en négatif l’abandon abject à la faiblesse.

Spontanément, l’association Nœud Sud-Pluton me fait penser à un grand nettoyage, une purge des manifestations plutoniennes qui ne vibrent plus avec les énergies de ces temps de changement : prises de pouvoir, abus de pouvoir, domination, exploitation des plus faibles, affirmation par la violence, destruction…

C’est facile d’observer toutes ces manifestations à l’extérieur de soi, la société est un parfait miroir. On s’indigne, on est outré, on accuse lorsque des « puissants » s’en prennent aux plus faibles, les menacent pour qu’il se taisent. On est profondément touché. Mais oserait-on aller voir à l’intérieur de soi si, en cherchant bien, on n’y trouverait pas quelque chose de semblable ?

Qu’est-ce qui en moi pourrait avoir pris le pouvoir, agirait comme un dictateur, m’obligerait à faire des choses contre ma volonté, me menacerait, me maintiendrait dans la peur ? A qui ou quoi aurais-je donné tout pouvoir de me contrôler ?

« La nature humaine contient en semence la possibilité de venir à bout d’elle-même en se dépassant grâce à des actes de complet renoncement et d’abandon à une Loi (ou qualité d’être) supérieure. »

Dane Rudhyar, Les symboles sabian

Ai-je vraiment la possibilité de renoncer à être maintenue sous domination par une instance qui me gouverne, depuis l’intérieur ? Ai-je vraiment la possibilité de m’abandonner totalement à une Loi supérieure ?

« Les talents des hommes sont exaltés uniquement par un dévouement à un dessein éternel. »

Marc Edmund Jones, The Sabian Symbols in Astrology

La conjonction Nœud Sud-Pluton en Capricorne nous propose un changement d’allégeance. Nous avons la possibilité d’abandonner toute obéissance aux instances corrompues et de nous réapproprier notre pouvoir, non seulement en tant qu’individu, mais en tant qu’Être au sein de la totalité.

Nœud Sud conjoint Saturne

Après avoir transité Pluton le 4 avril, le Nœud Sud passe sur Saturne les 30 avril, 4 juillet et 28 septembre 2019, entre 20°31 et 13°59 Capricorne.

Le Nœud Sud est un point d’évacuation, de relâchement dans la matière. La ’substance’ spirituelle reçue au Nœud Nord se déverse au Nœud Sud pour transformer les acquis et habitudes. En transit, le message est le même : là où transite le Nœud Sud il y a une nécessité de se défaire de quelque chose qui se rappellera à nous, inévitablement.

La rencontre Nœud Sud-Saturne nous amène dans un premier temps à prendre conscience de notre structure physique et psychologique, de la sécurité qu’elle procure mais aussi de sa rigidité. Quelques douleurs articulaires ou nœuds émotionnels pourraient nous aider à prendre conscience de nos résistances. Le Nœud Nord en Cancer montre la voie à suivre : être à l’écoute des sensations, des intuitions. Plus on osera s’aventurer dans ce qui ressemble à de la vulnérabilité, plus on apprendra sur la sécurité.

La cité interditeJe cherchais une illustration pour cet article qui mêlerait la solidité de la pierre (Capricorne) et la fluidité de l’eau (Cancer). Saturne Capricorne me fait toujours penser à un château fort, dans lequel on se sent invulnérable. Il y a ces forteresses imprenables, perchées sur des pics montagneux inaccessibles. Et à ma grande surprise il y a ces nombreux châteaux en plaine entourés d’eau. Comme si l’eau créait elle aussi un barrage sinon infranchissable, capable de retarder l’ennemi. Je suis restée un moment perplexe, ne comprenant pas le message de l’eau… Peut-être faut-il passer par la mouvance et la réceptivité de l’eau pour atteindre la droiture et l’intégrité de la pierre ?

Plus nous serons conscients de ce que nous cherchons à protéger, plus nous pourrons abandonner ce que nous ne voulons pas lâcher. L’eau du Nœud Nord Cancer nous aide dans cette observation. Elle nous invite à plonger dans notre intériorité, dans nos émotions, juste pour ressentir et reconnaître ce qui est là, vivant, vrai. Nous pouvons extraire l’essence du message de l’eau et le ramener au Nœud Sud conjoint Saturne en Capricorne pour nous délester des fardeaux et enfin passer les barrières devenues franchissables qui retardaient l’accès au sanctuaire. Purifié et nettoyé de tout ce qui l’encombre, Saturne en Capricorne devient un lieu sacré et consacré, où nous pouvons enfin nous tenir droits, à notre place d’humain.

Illustration « femme au couvent » : Jose Frappa

Illustration « cité interdite » : MoatOfThe Forbidden City Beijing China, Yianni Foufas.

Cet article regroupe des textes écrits par Alexandra Lach et publiés dans les bulletins de l’Association Akali de mars et juin 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *