Les maisons astrologiques

Les maisons astrologiquesDans une astrologie centrée sur la personne, les maisons astrologiques représentent la trame de base du thème astrologique. Le thème est divisé en 12 maisons qui regroupent toutes les expériences qu’un être humain peut rencontrer dans sa vie. Elles sont numérotées de 1 à 12.

Les maisons astrologiques sont des champs d’expériences. Elles représentent aussi les 12 phases du développement d’une personne. Les 6 maisons sous l’horizon parlent du développement individuel et les 6 maisons au dessus de l’horizon parlent du développement relationnel, social et collectif.

La plupart des gens connaissent leur signe astrologique, ils disent « Je suis Gémeaux » ou « Je suis Capricorne ». Cela signifie que le Soleil se trouvait dans le signe des Gémeaux ou le signe du Capricorne au moment de leur naissance. Oui, mais un Soleil Gémeaux en maison 9 n’a pas la même signification qu’un Soleil Gémeaux en maison 4 ! La position du Soleil en maison montre dans quel type d’expériences la personne pourra rayonner et manifester pleinement l’énergie vitale qui l’habite.

Quelle est « MA » maison ?

Après avoir pris possession du signe du Soleil et s’y être identifié en disant « Je suis Gémeaux », l’être humain habitué à prendre possession de tout ce qui lui tombe sous la main et habitué à s’identifier à tout ce qui lui éviterait de se rencontrer lui-même cherchera désespérément où se trouve « sa » maison ! « Mon » signe, « ma » maison… Autant s’y habituer tout de suite, ici il n’y a pas de propriétaire. Rien de tout cela ne nous appartient.

La bonne question est de savoir dans quel secteur de vie l’énergie vitale solaire devrait s’extérioriser.

Avant d’aller plus loin, si vous n’avez pas sous les yeux votre thème astrologique, essayez de le calculer sur Internet sur l’un des nombreux sites qui proposent des cartes du ciel en ligne.

Une fois votre thème astrologique en mains, repérez dans quelle maison se situe le Soleil.

Douze maisons

Si le Soleil se situe en maison 1 : la personne devrait chercher à libérer son énergie vitale avec confiance, dans le but de développer son individualité.

En maison 2 : la personne devrait utiliser son énergie vitale pour développer ses richesses intérieures et extérieures, et les utiliser pleinement.

En maison 3 : la personne devrait d’adapter à son environnement avec intelligence et exprimer sa propre pensée et son savoir-faire.

En maison 4 : la personne devrait être capable de puiser dans ses racines familiales et culturelles, afin de s’affirmer dans son identité.

En maison 5 : la personne devrait oser se montrer telle qu’elle est, à travers ses créations et l’expression authentique des sentiments.

En maison 6 : la personne devrait développer l’acceptation de soi et de la réalité, en accueillant les transformations intérieures nécessaires à son évolution.

En maison 7 : la personne devrait s’ouvrir, se lier et s’associer aux autres, et s’engager librement dans les relations, d’égal à égal.

En maison 8 : la personne devrait oser l’intimité et la coopération, en développant d’interdépendance dans les relations.

En maison 9 : la personne devrait partager sa compréhension de la vie, transmettre et enseigner, avec une juste mesure de l’autorité.

En maison 10 : la personne devrait avancer vers son accomplissement et chercher à laisser une marque personnelle dans le monde.

En maison 11 : la personne devrait utiliser sa position sociale ou son insatisfaction et s’investir dans des causes sociales ou culturelles.

En maison 12 : la personne devrait développer une compréhension globale de la vie, et accueillir en soi les ombres et les lumières.

Conditionnel ou impératif ?

Avec le Soleil dans telle maison, la personne devrait… c’est à dire que la personne a le choix, c’est elle qui décide, plus ou moins consciemment.

Le Soleil c’est l’énergie vitale, c’est le carburant qui fait fonctionner la personne. Si elle choisit d’éclairer la cuisine en mettant la lampe dans le placard, elle a tout faux. Si elle persiste malgré l’obscurité, c’est son problème. Le thème lui dit qu’elle devrait placer la lumière au milieu de la cuisine, elle a donc la possibilité de le faire, et le choix de laisser rayonner ce qui doit rayonner, là où la lumière se diffusera pleinement.

Alexandra Lach, août 2007

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *