Le retour de Chiron illustré par l’exemple

Ce document présente la vie de quatre personnages célèbres qui ont laissé leur empreinte dans la société, dans les mentalités et les consciences : Marc Edmund Jones, Dane Rudhyar, Edgar Cayce et Pierre Teilhard de Chardin. J’ai cherché à faire des liens entre des étapes clés de leur vie et le cycle de Chiron, afin d’observer en particulier ce qui se passe au moment et après le retour de Chiron, vers 50 ans.

Marc Edmund Jones

Marc Edmund Jones

Marc Edmund Jones es né le 1er octobre 1888 08:37 Saint-Louis, Missouri USA 90°12W 38N38, source khaldea.com.

Marc Edmund Jones thème natal

Chiron est situé à 11°19 Cancer en maison 8

Cycle de Chiron Jones
Cycle de Chiron Marc Edmund Jones

Jones prend conscience très tôt, dès l’âge de 5 ans, de l’importance des formes et des structures en observant des pierres dans une exposition. Il s’interroge sur ce qui donnerait plus de valeur à une pierre qu’à une autre.

Le carré croissant de Chiron à lui-même se fait en septembre 1895, en Balance en maison 11. Jones a 7 ans.

Entre le carré croissant et l’opposition il se révèle très attentionné aux détails et passionné par les structures, à travers la construction de voies de chemin de fer dans sa chambre.

L’opposition de Chiron à lui-même se fait en février 1902, juillet 1902 et novembre 1902, en Capricorne en maison 2. Jones a 14 ans. Après une scolarité à l’école presbytérienne, il entre à 20 ans dans la vie active en travaillant pour la Compagnie Pullmann. En 1911, à 23 ans, il commence à écrire des scénarios pour le cinéma. A 25 ans en 1913, il commence l’étude de l’astrologie. Il a pour but de devenir écrivain. Il rencontre un occultiste et écrit des nouvelles et romans « qui réconcilient le spiritualisme et la théosophie ». Il rejoint la Société Rosicrucienne en 1915 à 27 ans, et continue à écrire des nouvelles et scénarios.

Le carré décroissant de Chiron à lui-même a lieu en avril 1921, octobre 1921 et février 1922, en Bélier en maison 5. Jones a 33 ans. Il rejette l’astrologie prédictive et élabore un système astrologique basé sur la kabbale ; c’est un tournant dans sa vie. Les années 1920 à 1926 sont marquées par le transit de Pluton sur Chiron natal. C’est en 1923 à 35 ans qu’il crée la Sabian Assembly qui diffuse ses cours et leçons d’astrologie, de philosophie et spiritualité. Il poursuit l’astrologie en enseignant et travaille en collaboration avec des médiums sur les symboles sabian. Il suit des études au séminaire et en éducation. Il devient pasteur.

Le retour de Chiron a lieu en juin 1939, Jones a un peu plus de 50 ans ½. Il commence alors à voyager dans tous les USA, pour des conférences sur l’astrologie, il écrit des articles, des livres et une quantité impressionnante de leçons de philosophie.

Le 2e carré croissant se fait en octobre 1945, conjoint à Jupiter en transit, il a 57 ans. Il continue à voyager, enseigner, faire des conférences, écrire et étudier. Il obtient un doctorat en philosophie en 1948, il a 60 ans.

La 2e opposition a lieu en mars 1952, juin 1952 et décembre 1952, il a 64 ans. Il publie en 1953 Les symboles sabian en astrologie. Il continue à voyager par intermittence pour des conférences. En 1963 il a 75 ans, il est malade et cesse son ministère à l’église.

Le 2e carré décroissant a lieu en avril 1971, octobre 1971 et février 1972, Jones a 83 ans. Il écrit et fait des conférences jusqu’à la fin de ses jours. Il meurt en février 1980 à 92 ans.

Chiron en maison 8 peut être relié à l’intérêt de Jones pour l’occultisme et les oracles ou prophéties. Chiron est situé entre la maison 8 et la maison 9, et Jones a réussi dans ses recherches à donner un nouveau sens à l’astrologie et aux prophéties, orienté vers la compréhension, et non plus vers la prédiction. Chiron en Cancer peut être relié à son intérêt pour les formes et les structures.

Le retour de Chiron marque le début de la transmission active dans tous les USA, où il donnera des conférences pendant une grande partie de sa vie. Il se déplace beaucoup et souvent. L’écriture s’oriente vers la transmission de l’astrologie, philosophie et spiritualité. Il rédigera plus de 3000 leçons de philosophie pour ses élèves de la Sabian Assembly, qui continue toujours aujourd’hui à sa suite l’enseignement et la diffusion, avec comme philosophie de base principale la santé.

Biographie et photo : www.sabian.org/mej.htm

Dane Rudhyar

Dane Rudhyar à 52 ans

Dane Rudhyar est né le 23 mars 1895 00:42 Paris, France 2°20E 48N52, source khaldea.com

Dane Rudhyar thème natal

Chiron est situé à 6°13 Balance en maison 9

Cycle de Chiron Rudhyar
Cycle de Chiron Dane Rudhyar

Daniel Chennevière naît à Paris en 1895.

Au carré croissant de Chiron à lui-même, il a 6 ans ½. Chiron se trouve en Capricorne, en maison 1.

La phase du carré croissant à l’opposition est surtout consacrée à la musique (il commence le piano à 7 ans) et à la poésie. Il découvre la philosophie orientale, l’alchimie. Il réalise vers 16 ans que les cycles gouvernent tous les aspects de l’existence et que la civilisation occidentale est dans sa phase automnale. Il prend le nom de Rudhyar, dérivé du sanscrit Rudra, en 1917 à 22 ans, par rejet de son ancien nom après une phase de mort-renaissance (Chiron transite entre le NN et Soleil en maison 3, carré à Jupiter maître le l’AS en 7).

L’opposition de Chiron à lui-même se fait en 3 phases, en mai 1919, janvier 1920 et mai 1920, Rudhyar a 25 ans. Chiron est en Bélier, en maison 3. Durant la 3e phase du cycle, il rencontre les théosophes et commence l’étude de l’astrologie. Il continue à composer et à écrire de la poésie. En 1930 il rencontre Marc Edmund Jones et en 1932 la pensée de Jung. Ces rencontres et découvertes le conduisent à en faire une synthèse pratique et philosophique intitulée Harmonic Astrology (Chiron Balance maison 9 !). Il publie ensuite une grande quantité d’articles astrologiques et en 1936, L’Astrologie de la personnalité.

Le carré décroissant de Chiron à lui-même se fait en août 1938, janvier 1939 et mai 1939, Rudhyar a 44 ans. Chiron est en Cancer, en maison 7. Rudhyar continue la poésie et découvre la peinture et d’autres formes d’expressions artistiques transcendantales (danse), qui évoquent les états intérieurs de conscience. La période de la guerre 39-45 l’amène à se questionner et se réorienter.

Le retour de Chiron se fait en septembre 1945, Neptune est conjoint à Chiron sur Chiron natal Balance. Rudhyar a 50 ans ½. Il se remarie pour la 2ème fois en 1945. Il peint beaucoup, continue la musique, compose, donne des récitals. La phase du retour de Chiron jusqu’au 2e carré croissant est une période productive en écriture astrologique et créations.

Le 2e carré croissant se fait en janvier 1952, Rudhyar a presque 57 ans. Il manque d’argent, déménage avec sa femme qui a trouvé un emploi. Il écrit très peu d’articles astrologiques car les magasines ont dû cesser leur parution. Il écrit plusieurs nouvelles de science fiction. Ce n’est qu’en 1954 qu’il revient à l’astrologie par l’écriture d’articles, de livres, et de conférences. Il est accueilli chaleureusement par le public européen. Aux USA, il est surtout aimé par les jeunes générations. Suite à ses conférences où il est ovationné, son livre Astrologie de la personnalité se vend à 100000 exemplaires. Il crée ICHA (International Committee for a Humanistic Astrology) en février 1969.

La 2e opposition a lieu en mai 1969, août 1969 et mars 1970. Durant la 3ème phase, ses activités et publications astrologiques se développent ainsi que sa popularité, il fait resurgir la notion de transpersonnel, déjà évoquée dans les années 30. Il meurt en 1985.

Le retour de Chiron est marqué par un dynamisme créateur surtout au niveau de la peinture. Il considère que tout art « devrait évoquer une réalité intérieure derrière les formes extérieures, les sons, ou les couleurs ». Il avait découvert cela avant le retour de Chiron, mais n’avait pas pu l’expérimenter réellement : « Rudhyar trouvait que les nouvelles expériences esthétiques ouvraient à un nouveau niveau de conscience, et il s’en réjouissait beaucoup. Mais les circonstances ne lui permettaient pas de peindre autant qu’il l’aurait souhaité » http://www.khaldea.com/rudhyar/bio6.shtml. On peut relier l’ouverture de la conscience par l’art à Chiron Balance en maison 9. Son ouvrage Triptyque astrologique écrit sous forme d’articles au moment du retour de Chiron reflète la notion de transpersonnel à travers des envolées poétiques et philosophiques. La période qui suit le retour de Chiron marque une période de concrétisation et de reconnaissance publique de sa philosophie et son approche cyclique de l’existence.

Biographie en anglais et photo : Kaldea.com

Edgar Cayce

Edgar Cayce

Né le 18 mars 1877 15:03 Hopkinsville, Kentucky USA 87°29W 36N52, source khaldea.com

Edgar Cayce thème natal

Chiron est situé à 27°58 Bélier en maison 9

Cycle de Chiron Cayce
Cycle de Chiron Edgar Cayce

A 4 ans, Edgar Cayce assiste à l’accident de cheval qui provoque la mort de son grand père. À 6 ou 7 ans il a des visions surnaturelles et discute avec son grand-père défunt.

Le carré croissant de Chiron à lui-même se passe en août 1890, en Cancer en maison 12, Cayce a 13 ans. Un ange lui apparaît, il mémorise les manuels scolaires en les mettant sous sa tête et en dormant quelques minutes. Il travaille à la ferme de sa grand-mère paternelle, puis à 17 ans dans une librairie.

L’opposition de Chiron à lui-même a lieu en septembre 1896, en Balance en maison 3, Cayce a 19 ans. Il se fiance à 20 ans, travaille dans une grande librairie, puis s’associe avec son père, agent d’assurance, puis travaille dans un cabinet de photographie. À 24 ans il vit une séance d’hypnose pendant laquelle il récupère sa voix perdue durant un an suite à une paralysie des cordes vocales. Il accepte de travailler avec l’hypnotiseur ambulant envers lequel il se sent redevable. Il donne des lectures sous hypnose, pendant lesquelles il se retrouve en état de transe et il est capable de donner un diagnostic des maladies et un traitement approprié.

Le carré décroissant de Chiron à lui-même se passe en mars 1904, juillet 1904 et décembre 1904, en Capricorne, en maison 6. Il a 27 ans. Après le décès de son 2e fils en 1911, il réalise qu’il aurait pu le sauver grâce aux lectures. Son épouse atteinte de tuberculose est soignée grâce aux lectures de Cayce en 1912. Il essaie d’échapper à la curiosité du public et des médecins, mais c’est inévitable, chaque guérison est remarquée. Il envisage alors de monter un hôpital pour travailler en collaboration avec une équipe médicale. Pendant 4 ans de 1919 à 1923 il part au Texas trouver de l’argent dans le pétrole, sans succès.

Le retour de Chiron a lieu en juillet 1925, septembre 1925, avril 1926, décembre 1926 et février 1927. Il a 49 ans. Cayce rencontre un agent de change qui accepte de financer l’hôpital. Inauguré en 1928 il sera fermé en 1931 suite à la crise économique. L’ARE (Association pour la recherche et l’éclairement) est créée ensuite en 1931.

Le 2e carré croissant se fait en septembre 1940, janvier 1941 et mai 1941, Cayce a 64 ans. En 1942 son petit fils naît, il est la réincarnation du grand-père de Cayce mort lorsqu’il avait 4 ans. En sept 1944 il donne sa 14306e et dernière lecture psychique et meurt en janvier 1945 à 68 ans.

Cayce était soucieux d’aider ses semblables, il a aidé par ses lectures à guérir un grand nombre de malades malgré son absence de connaissances médicales. Il a aussi donné de nombreuses lectures sur l’esprit, l’âme, sur la réincarnation. Ce qu’il souhaitait le plus était d’aider les autres, et en particulier les enfants malades, comme il l’avait dit à l’ange qui lui apparût à 13 ans au carré croissant. Chiron Bélier conjoint à Neptune et semi-sextile au Soleil Poissons en 8 peut être relié à ses dons psychiques. Chiron en maison 9 à ses talents de médecin-malgré-lui et à la spiritualité.

Au retour de Chiron l’hôpital dont il rêvait est créé et de nombreux patient viennent de tout le pays pour y être soignés. La crise de 1929 met fin à ce projet, mais l’association ARE qui est toujours active aujourd’hui, voit le jour. Elle a pour but la médecine holistique, l’interprétation des rêves, phénomènes psychiques, l’élévation du niveau de conscience et de l’âme et l’étude des lectures de Cayce. Après le retour de Chiron, Les pouvoirs de Cayce s’accroissent ainsi que sa réputation. Il se met réellement au service des autres à travers une activité quotidienne. Il est aussi un guide pour ceux qui souhaitent développer ces mêmes pouvoirs, il les encourage à cultiver d’abord des valeurs spirituelles. Les sceptiques qui doutent de ses pouvoirs finissent par être convaincus de leur validité. Cayce devient célèbre, il ne cessa jamais ses lectures, jusqu’à épuisement, puis sa mort en 1945.

Biographie : https://www.edgarcayce.org/edgar-cayce/his-life/

Pierre Teilhard de Chardin

Pierre Teilhard de Chardin

Pierre Teilhard de Chardin est né le 1er mai 1881 07:00 Orcines, France 3°01E 45N47, source khaldea.com

Pierre Teilhard de Chardin

Chiron est situé à 17°08 Taureau en maison 12

Cycle de Chiron Teilhard de Chardin
Cycle de Chiron Teilhard de Chardin

Quatrième enfant d’une famille nombreuse, Pierre Teilhard de Chardin sera éveillé très tôt au sens de l’observation de la nature, par son père collectionneur d’insectes et de plantes.

Le carré croissant de Chiron à lui-même a lieu en juillet 1892, en Lion en maison 3, il a 11 ans. Il entre dans un collège jésuite et poursuit jusqu’au bac de philo et maths.

L’opposition de Chiron à lui-même se passe en octobre 1897, en Scorpion en maison 6, il a 16 ans. Il entre en 1899 au noviciat jésuite et suit une formation philosophique, théologique et spirituelle. De 1905 à 1908 il enseigne la physique-chimie au Caire en Egypte, où il découvre « l’éblouissement de l’Orient entrevu et bu avidement, … dans ses lumières, sa végétation, sa faune et ses déserts« . (Lettres d’Egypte (1905-1908) – Editions Aubier).

Le carré décroissant de Chiron à lui-même a lieu en avril 1907, juillet 1907, et janvier 1908, en Verseau en maison 9, il a 26 ans. A partir de 1908 il fait sa théologie, et fait la synthèse de ses connaissances scientifiques, philosophiques et théologiques à la lumière de l’évolution. Il est ordonné prêtre en 1911, à 30 ans. En 1912-14, il travaille à Paris avec un spécialiste des néanderthaliens. Il fait la guerre de 14-18 en tant que brancardier. Ce temps de guerre est pour lui une rencontre avec l’Absolu, il écrit ses premières pensées philosophiques et sa vie mystique. Il prononce ses vœux définitif en 1918, et écrit en 1919 la Puissance spirituelle de la Matière. Il étudie la biologie et collabore avec un laboratoire chinois. On lui demande de poursuivre ses recherches en Chine et d’abandonner l’enseignement. Il part en Chine en 1926, où il fera plusieurs expéditions et établit une carte géologique du pays.

Le retour de Chiron a lieu en juin 1930, octobre 1930 et avril 1931, il a 50 ans. Il écrit L’esprit de la Terre. En 1931-32 il participe à la croisière jaune, puis en 1934 explore le sud de la Chine. Il contribue à la formation d’un réseau international de recherches en paléontologie humaine et commence une carrière internationale. Il poursuit ses écrits, et ses expéditions à Java, en Birmanie… Durant la guerre de 39-45 il est immobilisé à Pékin et termine Le phénomène humain.

Le 2e carré croissant a lieu en juillet 1942, il a 61 ans. En 1943 il lance une revue de géobiologie. Il rentre en France en 1946, et se consacre à l’anthropogenèse, science de la structure génétique de l’humanité.

La 2e opposition se passe en décembre 1947, 66 ans. Après un infarctus en milieu d’année, il est immobilisé en France. Il est reconnu et décoré pour être « une gloire de la science française ». On lui refuse cependant l’autorisation de publier Le phénomène humain et Le milieu divin. Il continue ses voyages d’étude en Afrique du Sud, Ouest américain, et s’installe à New York où il meurt en avril 1955 à presque 74 ans. Ses écrits seront publiés après sa mort entre 1955 et 1976 grâce à Jeanne Mortier à qui il avait tout légué.

Chiron Taureau étroitement conjoint à Soleil-Neptune-Vénus en maison 12 peut être relié à son intuition de la spiritualité de la matière, qui fera partie de tous ses ouvrages et recherches. Il s’intéresse à l’homme biologique et l’homme spirituel autour du thème central de l’évolution.

Le retour de Chiron marque le début d’une carrière internationale et le désir de relier les différentes recherches paléontologiques au niveau mondial. Il est reconnu comme scientifique au niveau international. Il écrit quelques années avant sa mort : « En ce moment, comme au temps de Galilée, ce qui nous est nécessaire, ce sont bien moins de nouveaux faits qu’une nouvelle façon de regarder les faits. Une nouvelle manière de voir liée à une nouvelle manière d’agir. Voilà ce qu’il nous faut. » C’est ce qu’il aura fait durant toute sa vie, et de manière plus concrète et engagée après le retour de Chiron. Il a porté un regard nouveau sur la nature de l’homme dans son environnement, Chiron Taureau en 12.

Biographie et photo : http://www.mnhn.fr/teilhard/Vie1.htm

Synthèse

Ces quatre hommes ont un point commun, ils ont tous œuvré activement dans leur domaine. Leur engagement a permis de laisser derrière eux une œuvre, ou une association ou fondation toujours active qui est loin d’avoir épuisé toutes les recherches qu’on pourrait faire dans ces domaines. Ils ont réussi à faire passer dans leurs activités une vision nouvelle, une conscience nouvelle.

Il y a d’une part leur engagement, et d’autre part le fait qu’ils se soient mis au service de ce qui les habitait depuis l’enfance.

Ce n’est pas très évident de trouver dans leurs chemins de vie respectifs une même évolution au moment du retour de Chiron.

Leur vie est passée, ils sont tous connus, ils ont tous laissé leur marque dans la société et les mentalités. Mais intérieurement, rien ne dit ce qu’ils vivaient.

Le retour de Chiron semble marquer un moment d’union entre Saturne et Uranus, quand l’individu est conscient de sa structure et qu’il est mû, guidé, aspiré par une vision qu’il peut maintenant faire devenir concrète en toute simplicité.

Ils ont tous déjà agi dans leurs domaines respectifs bien avant le retour de Chiron, et ils étaient tous inspirés depuis l’enfance. C’est peut-être ce qui caractérise des êtres qui ont laissé leur empreinte dans la société… mais on doit retrouver cela aussi dans la vie des gens anonymes. Un moment où ce qui nous guide depuis l’enfance peut devenir réel et concret. La simplicité viendrait aussi du fait que l’opposition d’Uranus à lui-même soit passée. Cela a permis d’épurer la notion de génie et d’individualité, qui n’est plus une recherche de différence ou d’originalité, mais une acceptation de ce qu’on est. Et l’opposition de Saturne à lui-même permet à l’individu de s’autoriser à être ce qu’il est, sans avoir besoin de la permission de « papa » et sans craindre son interdiction.

Le retour de Chiron semble marquer un moment de lâcher prise des prétentions, bien que je n’ai pas trouvé comment le voir dans le thème… c’est plutôt un ressenti des différentes biographies qui m’amène à cette conclusion. Il y a acceptation de la vision, et les moyens pour la réaliser.

Le retour de Chiron semble marquer aussi une nouvelle qualité d’être, notre guide et sage intérieur est incorporé, on a appris à faire face aux différentes épreuves de la vie et à en tirer du sens, et le moment est venu de donner une nouvelle forme à notre sagesse intérieure, et de la mettre au service des autres.

Cartes du ciel et cycles de Chiron : Auréas

2 réponses sur “Le retour de Chiron illustré par l’exemple”

  1. Bravo, merci pour cette étude chironnienne, Guide, médecin de soi, des autres, il se relève à la lueur de notre conscience, quand elle est prête… 🤔✨….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *