Conjonction Pluton-Jupiter du 11 décembre 2007

L’astrologie nous donne des clés pour comprendre les cycles planétaires et accorder notre propre évolution sur le rythme de l’univers.

Conjonction Pluton-JupiterLe 11 décembre 2007, un nouveau cycle de 13 ans démarre entre Pluton et Jupiter.
Pluton fait le tour du Soleil – et du zodiaque – en 248 ans, il traverse le signe du Sagittaire depuis novembre 1995, et entrera en Capricorne en 2008. Jupiter est beaucoup plus rapide, sa révolution autour du Soleil est de 12 ans. Il reste environ un an dans un signe. Il traverse le Sagittaire du 24 novembre 2006 au 18 décembre 2007.Tous les 13 ans environ, Jupiter rejoint Pluton sur le même degré du zodiaque. Le 11 décembre ils se rejoignent à 28°24 du Sagittaire.

Pluton représente la puissance de la vie qui émerge des profondeurs de l’inconscient, se manifestant à travers les instincts et les pulsions, mais aussi à travers une radicale lucidité et des transformations profondes qui réconcilient l’humain avec son être essentiel.

Jupiter représente l’autorité, la morale et les croyances sur lesquelles les humains se basent pour élaborer les lois de la vie en société, les religions ou philosophies de vie.

La rencontre

Pour bien comprendre ce qui se joue dans la conjonction entre Pluton et Jupiter, nous pouvons imaginer les deux planètes comme deux personnages qui par les hasards ou nécessités de la vie se rencontreraient tous les 13 ans. Pluton incarnerait la toute puissance de celui qui n’a plus rien à perdre, tel un kamikaze, un dictateur ou un terroriste assuré de remplir une mission divine en agissant de façon extrême. Il pourrait aussi être le sage ayant atteint la libération et la connaissance de l’absolu, ou encore celui qui aurait compris que ses actes ne lui appartiennent pas. Jupiter serait un enseignant, un philosophe ou un homme de loi, enthousiasmé à l’idée d’entraîner les gens et le monde vers un nouvel idéal.

En rencontrant Pluton, Jupiter capte son intensité brute, il s’en imprègne et devient peu à peu capable de libérer une nouvelle puissance. Il peut par exemple transmettre des concepts et des idéaux beaucoup plus radicaux et essentiels, ou encore en découvrant un nouveau sentiment d’invincibilité, se sentir investi d’une autorité suprême pouvant aller jusqu’à la croyance de détenir la vérité absolue.

Derrière ces manifestations de Jupiter et Pluton, il y a l’essence des planètes. Et l’essence de Pluton n’est pas de pousser à agir de façon extrême, comme l’essence de Jupiter n’est pas de se croire prophète. On pourrait résumer ces deux essences, ou principes par les mots-clés « pouvoir » pour Pluton et « autorité » pour Jupiter.

Pouvoir et autorité

L’autorité de Jupiter prend forme à travers notre participation sociale. C’est un élan qui nous pousse à entrer dans le monde et à y participer, dans le meilleur des cas en vivant notre dharma, c’est à dire en étant en accord avec notre vérité intérieure. Cet élan se manifeste aussi à travers la profession qu’on occupe, ou à travers le masque social et l’ensemble des règles qui favorisent la vie en société.

Le pouvoir de Pluton est comparable à la puissance de vie d’un nouveau-né, d’une grande intensité et d’une profondeur infinie. Ce pouvoir peut être contacté dans toutes les situations extrêmes, les situations de survie, quand tout semble être anéanti et qu’il ne reste plus rien d’autre que la vie. Il correspond aussi à la toute puissance. Il est donc beaucoup plus facile de comprendre le pouvoir de Pluton à travers ceux qui l’incarnent librement, mais surtout à travers l’image que l’on s’en fait. Imaginez JR dans Dallas, un chef de service tyrannique, un dictateur, ou n’importe quelle personne qui nous donnerait l’impression d’être plus forte que nous. En réalité, nous disposons de la même puissance intérieure, et nous pouvons aussi l’exprimer. Pas la peine de devenir tyran à notre tour ! Nous pouvons utiliser la puissance qui se libère quand nous sommes poussés à agir par une force qui nous dépasse, qui est « plus forte que nous », car cette force peut nous libérer de ce qui n’est pas essentiel pour l’être que nous sommes réellement.

Quand l’autorité prend du pouvoir

A partir du 11 décembre 2007, nous sommes tous mis au défi de libérer une nouvelle forme de pouvoir dans notre participation sociale, à travers un sens du collectif de plus en plus développé. Une nouvelle nécessité pourrait nourrir notre confiance, et nous amener à découvrir de nouvelles voies d’épanouissement. Relier Jupiter et Pluton c’est porter un regard lucide sur les lois, règles et principes moraux et tenir compte de leur rôle essentiel dans une société humaine. C’est aussi observer si l’habit social fait le moine, si le rôle tient au masque ou s’il est possible de s’épanouir socialement sans chercher à paraître.

Alexandra Lach, décembre 2007

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *