Comment vivre sereinement une fin de cycle ?

La vie est rythmée par une multitude de cycles qui s’interpénètrent, se succèdent ou se superposent. En astrologie il existe plusieurs types de cycles : les cycles génériques, les cycles individuels et les cycles de relation.

Les cycles génériques se produisent pour tout le monde aux mêmes âges, sauf pour les planètes ayant une orbite excentrée (Pluton, Chiron). Ils permettent d’observer la relation entre la planète natale et cette même planète en transit.

Les cycles individuels commencent lorsqu’une planète en transit franchit l’Ascendant du thème natal. Les cycles génériques et les cycles individuels ont la même durée, mais ne commencent pas aux mêmes âges.

Cycle générique de Saturne

Exemple : Saturne revient sur sa position natale environ 29 ans après la naissance : c’est son cycle générique. La fin du cycle générique est la période pendant laquelle la planète transite le dernier douzième du cycle avant de revenir sur la position natale (de 26 ans 1/2 à 29 ans environ).

Cycle individuel de Saturne

Saturne en transit franchit une première fois l’AS du thème natal entre 0 et 29 ans, selon sa position dans le thème natal. Il franchira à nouveau l’AS environ 29 ans plus tard : c’est son cycle individuel. La fin du cycle individuel est la période pendant laquelle la planète transite la maison 12.

Les cycles de relation débutent à la conjonction entre deux planètes.
Les cycles de relation concernent toutes les planètes en transit ou en progressions. La fin du cycle de relation entre deux planètes commence lorsque les deux planètes sont séparées de 330°, soit 30° avant leur prochaine conjonction.
Quel que soit le cycle, il se déroule de la même manière, avec un début : la conjonction, une culmination : l’opposition, et une fin.
La fin d’un cycle est en analogie avec le signe des Poissons ou la maison 12, elle propose de faire un bilan honnête, d’intégrer des éléments du passé, de clôturer les affaires en cours afin de laisser la place au nouveau cycle qui s’annonce.

Durant une fin de cycle la personne peut ressentir de l’impatience, ainsi qu’une certaine lassitude, une impression que « ça n’en finit pas », elle se demande « combien de temps cela va-t-il encore durer ? ».

Le réflexe de se projeter vers le futur en espérant des jours meilleurs ne serait qu’une vaine tentative pour éviter l’inconfort ressenti. Cependant il est important d’écouter l’appel inconscient du cycle futur. Une fin de cycle est un retour à la subjectivité. De nombreux éléments vont être assimilés, parfois sans qu’il soit nécessaire de faire un effort particulier.

Chaque nouveau cycle est une occasion de renouveler l’attitude face à la vie, d’être encore plus en accord avec soi-même. La personne se retrouve face à ses succès et ses échecs. La fin de cycle correspond à la désintégration de la matière et à la renaissance de l’esprit. La personne doit apprendre à laisser derrière elle les réalisations passées qui serviront de terreau pour la germination du futur. Elle peut employer la fin de cycle pour libérer en elle la semence qui se développera au cours du prochain cycle. La fin de cycle est une période de gestation intérieure, de mutation et d’initiation. Une disposition à l’accueil permet de vivre les fins de cycle en conscience.

Jupiter

Durant une fin de cycle de Jupiter, on s’interroge sur la vie professionnelle, sur le besoin de partager avec les autres ou sur la capacité à donner du sens à la vie, sur le besoin d’épanouissement intérieur. La relation avec les principes moraux, se transforme. On est appelé à écouter la vérité intérieure et à obéir à la loi intérieure.

Saturne

Durant une fin de cycle de Saturne, on s’interroge sur le rôle social, sur le besoin de réussite et de sécurité, sur les certitudes et les conditionnements culturels ou sociaux qui ont balisé la vie. On se retrouve face à soi-même, face aux résistances intérieures et on se dépouille des vieilles images de soi.

Les fins de cycle des planètes transpersonnelles sont particulières. La fin du cycle générique d’Uranus se produit entre 77 et 84 ans. Personne ne peut vivre assez longtemps pour vivre une fin de cycle générique de Neptune ou Pluton. Le transit d’Uranus, Neptune et Pluton en maison 12 dépend de leur position natale en maison. Tout le monde ne vit pas ces transits.

Uranus

Pendant une fin de cycle d’Uranus on peut se débarrasser des mécontentements et des insatisfactions qui dirigent inconsciemment le comportement. On s’interroge sur la liberté d’être ce que l’on est, on se débarrasse de l’excentricité pour se rapprocher du centre.

Neptune

Pendant une fin de cycle de Neptune, les idéaux politiques ou spirituels qui guidaient la vie se dissolvent peu à peu, pour ne laisser qu’un vaste silence intérieur. On s’interroge sur la relation avec la collectivité, sur la confiance, la religion, l’abandon. On redécouvre en soi le sens du sacré. Le sauveur intérieur prend soin de la victime intérieure.

Pluton

Pendant une fin de cycle de Pluton des énergies psychiques inconscientes liées à la volonté de pouvoir remontent vers le conscient. Des pans de l’histoire passée reviennent en mémoire, on devient lucide vis-à-vis de soi, on ne peut plus se mentir. L’honnêteté et l’absence de jugement sont à développer.

Ce texte a été publié initialement dans le bulletin n°14 de l’Association Akali en mars 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *